Cameroun | Diplômes obtenus à l’étranger : 63 déclarés faux sur un total de 425 dossiers examinés

Cameroun: l’empire Alhadji Abbo au bord de la faillite
3 mai 2019
Elisabeth Moreno, Directrice Afrique de Hewlett-Packard obtient le Trophée d’Excellence du CAVIE en leadership
6 mai 2019
Show all

Cameroun | Diplômes obtenus à l’étranger : 63 déclarés faux sur un total de 425 dossiers examinés

La Commission nationale d’évaluation des formations dispensées à l’étranger (CNE) a détecté 63 faux diplômes sur un total de 425 dossiers examinés au cours de ses travaux le 25 avril dernier

C’est l’une des nouvelles qui ressort de la 91ème session de la Commission nationale d’évaluation des formations dispensées à l’étranger tenue vendredi dernier à Yaoundé.

La Commission nationale d’évaluation des formations dispensées à l’étranger (CNE) a détecté 63 faux diplômes sur un total de 425 dossiers examinés au cours de ses travaux le 25 avril dernier. En effet, c’est au cours du processus de délivrance des équivalents de certains diplômes que ceux-ci ont été déclarés faux.

D’après les membres de la Commission, cités par le quotidien bilingue national, «  il fallait vérifier que les établissements ayant délivré les parchemins sont reconnus. Et qu’ils ont l’autorisation et la capacité de délivrer ces documents ».

Sur les 63 diplômes déclarés faux, 62 sont des Baccalauréat obtenus en République centrafricaine et l’autre, un diplôme d’ingénieur obtenu en Russie. Comme l’a indiqué Yves Emvudu, directeur de la coordination des activités académiques au ministère de l’Enseignement supérieur (Minesup), c’est après avoir saisi les autorités compétentes de ces pays que ces décisions ont été prises. Et avec une analyse des méthodes d’évaluation ayant abouti à l’obtention desdits diplômes, cinq (05) autres dossiers ont été rejetés pour défaut d’autorisation de délocalisation.

Cette 91ème Commission nationale d’évaluation des formations dispensées à l’étranger a également été l’occasion de dresser le bilan des  dernières sessions. Il en ressort qu’environ 5000 équivalences ont été accordées aux demandeurs au cours des trois dernières sessions ; et pour l’année dernière, sur un total de 3206 dossiers reçus, 44 ont été rejetés.

La CNE est en effet chargée de proposer des équivalences nationales aux diplômes, titres scolaires et grades universitaires délivrés à l’étranger. Elle a également pour mission la reconnaissance des écoles étrangères ou internationales dont les parchemins sont susceptibles de permettre l’intégration dans la fonction publique camerounaise selon la réglementation en vigueur.

Par Leclub14 avec Ecomatin

@LeClub14
@LeClub14
Mouvement des Entrepreneurs Camerounais de la Diaspora ( MECD ). Vous êtes un dirigeant d'entreprise. Vous souhaitez mieux communiquer sur votre entreprise et rencontrer des nouveaux dirigeants. Des activités consacrées à la promotion de votre entreprise au Cameroun, en Afrique et partout dans le monde. Sponsors, partenaires, contactez nous afin de donner plus de visibilité à votre entreprise, vos produits, vos marques et vos services ou d’asseoir votre notoriété !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *